Newsletter : restons en contact
Titre article

Réussir son aménagement de jardin (pour mieux vendre votre logement)

Acheter
Publié le 10/05/2022

Bien aménager son extérieur, particulièrement son jardin, peut constituer une véritable plus-value lors d’une vente. Vous êtes propriétaire d’un bien avec jardin ? Vous avez le projet de revendre votre maison dans un avenir plus ou moins proche ? Découvrez nos conseils pour réussir l’aménagement de votre extérieur, dans le but, aussi, de mieux vendre votre bien immobilier.

L’état des lieux de votre jardin

Dans un premier temps, il importe de faire une analyse détaillée de votre surface extérieure afin de procéder, dans une deuxième intention, à un plan précis vous permettant de mieux penser votre aménagement. Les éléments à prendre à compte sont les suivants :

  • la forme de votre parcelle ;
  • sa superficie ;
  • l’exposition du jardin ;
  • la nature du sol.
Suite à cet état des lieux, notez les éléments ou unités fixes, qui ne peuvent par définition pas être modifiés/changés. Seront alors notifiés votre maison en premier lieu, éventuellement un abri de jardin et/ou appentis, la ou les allées, le garage, les haies ou clôtures qui délimitent votre extérieur.

Ces paramètres cruciaux vous permettront de dessiner le plan de votre jardin, qui vous servira de base pour penser votre aménagement. Autre question clé si vous disposez d’une parcelle extérieure avec une belle superficie : votre terrain est-il piscinable (si celui-ci ne dispose pas déjà d’un bassin) ? Si la réponse est positive, alors ce sera un argument phare à mettre en avant pour la revente de votre bien.

Le choix de la végétation pour sublimer votre extérieur

Si votre logement dispose en effet d’un jardin, c’est un atout de taille à mettre en avant ! Ainsi, l’espace vert, ce coin de nature si souvent recherché, est à valoriser en premier lieu. Pour ce faire, un maître-mot : végétalisez ! Plantes, fleurs, arbres... N’hésitez pas à apporter du vert et de la couleur afin de rendre votre extérieur chaleureux et accueillant. Sauf si vous êtes féru de jardinage, préférez des plantes qui nécessitent peu d’entretien. Les végétaux à croissance lente seront aussi à privilégier pour éviter des tailles trop fréquentes, le temps que la vente de votre bien soit formalisée.

Pensez à la bordure de jardin pour mettre en exergue les différents espaces extérieurs ! Et si vous avez des plantes ou un massif à valoriser, une bordure basse sera du meilleur effet. En plus d’apporter du cachet à votre extérieur et de lui donner du relief, la bordure de jardin permet en outre de structurer l’espace tout en assurant une circulation plus aisée au sein du jardin.

Aménagement de jardin et mobilier extérieur : le duo gagnant

Les futurs acquéreurs doivent pouvoir se projeter, à l’intérieur comme à l’extérieur de votre maison. C’est tout le but du home staging. Une invitation à la détente, au calme et au repos, séduira à coup sûr les acheteurs potentiels.

Dans cette optique, installez un salon de jardin (tables et chaises ou fauteuils de jardin), en bois si possible, afin d’accentuer le côté chaleureux et naturel de l’environnement. Vous trouverez des modèles en pin à des prix très accessibles (moins de 300 €). Le teck est une essence plus noble qui confère du style et un cachet exotique à l’environnement dans lequel il est incorporé. Comptez alors un budget minimum de 1 000 € (hors promotion) pour un salon de jardin « standard » (6places).

Selon la configuration de votre terrain, et en fonction de vos compétences propres, il peut être utile de vous faire accompagner par un ou des professionnels de l’aménagement extérieur : paysagiste, jardinier, décorateur ou home stager spécialisé dans les aménagements de jardin... N’hésitez pas, le cas échéant, à vous entourer de spécialistes du domaine.   

La plus-value apportée par ces travaux et aménagements extérieurs peut être substantielle, et le jeu en vaut souvent largement la chandelle.